Dernière mise à jour 9 mars 2002
Cliquez ici pour obtenir la dernière version disponible sur Internet.

Les personnes ci-dessous ont participé à l'élaboration de ce manuel :
Björn Christoph, Ken Creedon, Stuart Dunsmore, Daniel Ferguson, Tony Ray, Jason Roman et Paul Seale.


Even Balance, Inc.


Ce manuel est sous © Copyright 2002-2010 par Even Balance, Inc. Tous droits réservés.
Le logiciel PunkBuster™ et le logo PunkBuster sont des marques déposées de Even Balance, Inc.
Tous les autres noms de marque cités dans ce manuel appartiennent à leurs propriétaires respectifs.







Ce manuel est destiné aux administrateurs de serveur désirant en savoir plus sur le logiciel antitriche. Return to Castle Wolfenstein, développé par id Software, Inc. est pour l'instant le seul jeu recourant au logiciel PunkBuster.

Nous avons essayé de rendre ce manuel le plus accessible possible aux néophytes comme aux utilisateurs chevronnés. Nous serons ravis de recevoir vos commentaires et vos suggestions à l'adresse suivante : pubs@evenbalance.com.

Ce manuel étant réservé aux administrateurs de serveur, nous supposons que le lecteur est familier avec la console du jeu, la saisie de commandes et les fichiers de configuration.

Pour savoir comment intégrer le logiciel client PunkBuster sur un serveur de jeu, veuillez vous reporter au manuel intitulé 'PunkBuster pour les joueurs'.




En septembre 2000, quelques mordus de jeux en ligne, scandalisés par l'ampleur de la triche dans ce type de jeux, ont décidé de réagir. Nous savions que plusieurs tentatives avaient déjà été effectuées par la passé mais qu'aucune n'avaient été véritablement concluante. Notre approche étant différente, nous avons décidé de mettre au point un logiciel expérimental et de le confronter à l'épreuve des faits. Nous sommes partis du principe qu'en permettant son utilisation à l'ensemble des joueurs en ligne, nous saurions si cet essai était concluant. Après plusieurs mois de développement et de travail acharné de notre part et de béta-test et de soutien de la part de centaines de milliers de joueurs, nous sommes arrivés à la conclusion que nous tenions enfin un moyen de mettre un terme à la triche dans les jeux en ligne. Ce moyen, c'est PunkBuster.

PunkBuster est un logiciel antitriche serveur/client doté d'une mise à jour automatique. Autrement dit, les joueurs lancent le logiciel client PunkBuster lorsqu'ils jouent en ligne et, au même moment, le logiciel serveur fonctionne sur le serveur auquel les joueurs se connectent. Le logiciel PunkBuster est conçu pour responsabiliser tous les joueurs. Il recherche tous les cheats connus, les modifications du code de jeu et toute autre action à la manière d'un logiciel d'antivirus. PunkBuster ne modifie en aucun cas les fichiers ou les paramètres de votre ordinateur même s'il détecte une tentative de triche. Il fait savoir ce qu'il a trouvé et, parfois, exclut le joueur de la partie en cours. L'utilisation de PunkBuster n'est pas obligatoire. L'hôte qui décide de lancer PunkBuster sur son serveur de jeu sait qu'il restreint l'accès de son serveur aux seuls joueurs ayant activé PunkBuster. Vous n'êtes en aucun cas obligé d'activer PunkBuster si l'idée d'un tel logiciel vous déplaît. Nous tenons simplement à faire savoir que PunkBuster n'est ni un "spyware" (logiciel espion), ni un Cheval de Troie. Il est destiné aux personnes ne voulant plus affronter des joueurs qui ne sont pas prêts à laisser un logiciel-tiers vérifier leur ordinateur pendant une partie. Le fonctionnement du logiciel est expliqué sur notre site Internet et nous avons établi une charte de respect de la vie privée. Nous prenons le respect de la vie privée et la sécurité de nos usagers et de leur ordinateur très au sérieux. Il n'existe aucune fonction (visible ou cachée) dans ce logiciel qui permette à un utilisateur externe de prendre le contrôle d'un ordinateur ou de voir ou de modifier les données personnelles avec ou sans le consentement du joueur. En outre, PunkBuster ne transmet aucune donnée personnelle à d'autres ordinateurs et ne dispose d'aucune base de données centralisée conservant des informations sur les fichiers utilisés. PunkBuster recherche seulement les cheats connus et les modifications du jeu pour certifier que l'installation permet une utilisation équitable lors des parties en ligne.

En 2001, une société privée, Even Balance, Inc. a été créée pour gérer les applications commerciales du logiciel PunkBuster. Nous avons pour ambition d'offrir plusieurs types de produits et de services destinés aux joueurs en ligne et axés sur les jeux avec lesquels PunkBuster est compatible. Nous cherchons à développer des partenariats avec les développeurs de jeux qui aimeraient disposer d'un système antitriche pour leurs titres multijoueurs.

L'utilisation privée et à but non-lucratif de PunkBuster est totalement gratuite. Vous devez accepter notre Contrat d'utilisateur final avant d'installer PunkBuster. Si vous désirez utiliser PunkBuster dans un cadre commercial ou lors d'une opération commerciale, il est possible d'obtenir un accord de licence commercial auprès de Even Balance, Inc. Pour en savoir plus, envoyez vos demandes par E-mail à license@evenbalance.com.

Pour obtenir de plus amples informations sur Even Balance, Inc. et le logiciel PunkBuster, rendez-vous sur notre site : evenbalance.com.




Lorsque vous créez un serveur de jeu en utilisant l'écran de navigation du jeu, assurez-vous que le paramètre PunkBuster est sur 'Oui' avant de poursuivre la création du serveur. Si vous faites fonctionner le serveur de jeu en mode console uniquement, saisissez PB_SV_ENABLE pour vous assurer que le logiciel serveur PunkBuster est activé avant de continuer. Lorsque PunkBuster est Activé pour la première fois, il utilise la configuration par défaut. Cette configuration a été conçue pour fonctionner avec n'importe quel type de serveur. Vous pouvez ensuite l'optimiser en modifiant les paramètres PunkBuster décrits dans ce manuel (pour les adapter au débit du serveur, au nombre d'utilisateurs, aux préférences de l'hôte…). Les options suivantes améliorent la protection du serveur contre les cheats tout en étant simples d'utilisation.

Une fois PunkBuster activé, la fonction de capture d'écran peut être activée en paramétrant PB_SV_AUTOSS sur 1. Pour que cette modification (ainsi que la plupart des autres changements de paramètres PunkBuster) soit permanente, entrez la commande PB_SV_WRITECFG. La plupart des paramètres de PunkBuster seront sauvegardés dans le fichier de configuration "pbsv.cfg". PunkBuster charge ce fichier de configuration à chaque démarrage. Quand le module de capture d'écran automatique est activé, des captures sont prises régulièrement chez tous les joueurs connectés à vos serveurs de jeu et placés dans le dossier "svss". La limite du nombre de captures d'écran est de 100 par défaut. Ce paramètre peut être modifié avec la commande PB_SV_SSCEILING. Une fois la limite atteinte, le serveur PunkBuster écrase les fichiers existants en commençant par les fichiers dont le numéro est le plus bas.

Pour les hôtes qui souhaitent conserver des informations importantes sur les cvar de chaque joueur connecté, entrez les quatre modifications de paramètres suivantes dans la console du jeu. Elles permettent d'archiver (toutes les 15 minutes) toutes les cvar créées par l'utilisateur ou dont les valeurs ne sont pas celles par défaut dans un fichier journal avec une extension .var (dans le dossier "svlogs").

  • PB_SV_CvarLogging 2
  • PB_SV_CvarWalk 4
  • PB_SV_CvarUserPulse 15
  • PB_SV_CvarChangedPulse 15



    Bien qu'une partie du code du jeu soit développée pour intégrer au maximum le logiciel PunkBuster au jeu proprement dit, celui-ci est totalement distinct du jeu. Il est enregistré dans le dossier "pb" du jeu. Par exemple, si votre jeu est installé dans un dossier nommé "c:\games\rtcw", les fichiers PunkBuster seront installés dans le dossier "c:\games\rtcw\pb". Pour désinstaller PunkBuster, supprimez tout simplement le dossier "pb" en passant par l'Explorateur Windows. PunkBuster ne modifie pas la base de registre et ne cache pas de fichiers ailleurs sur votre ordinateur.

    Il y a très peu de fichiers dans le dossier "pb" lors de l'installation. Lorsque vous lancez le jeu pour la première fois après l'installation de PunkBuster, plusieurs dossiers et fichiers sont créés.

    Le dossier "pb" contient les types de fichiers suivants :

    • Les fichiers avec une extension "dll" ou "so" (pbcl.dll par exemple) sont des fichiers système PunkBuster. Le logiciel PunkBuster risque de ne plus fonctionner si vous effacez un de ces fichiers. Toute modification d'un de ces fichiers est une violation du Contrat d'utilisateur final et constitue un motif de résiliation définitive de ce contrat et d'interdiction d'utiliser notre logiciel.
    • Les fichiers avec une extension "db" sont des fichiers de la base de données PunkBuster. Ces bases de données sont créées et mises à jour automatiquement par le logiciel. Si vous en supprimez un, PunkBuster essaiera de le recréer à partir des informations obtenues auprès des Serveurs centraux PunkBuster. Toute modification d'un de ces fichiers peut se traduire par un dysfonctionnement de PunkBuster.
    • Les fichiers avec une extension "dat" sont des fichiers de données PunkBuster. Ils ne doivent en aucun cas être modifiés ou supprimés. Le logiciel les met à jour automatiquement.
    • Les fichiers avec une extension "log" sont des fichiers dans lesquels PunkBuster inscrit des informations au cours de l'utilisation du logiciel. Par défaut, le client PunkBuster n'inscrit que les erreurs graves dans un fichier journal alors que le serveur PunkBuster inscrit toutes les informations importantes dans des fichiers journaux.
    • Les fichiers avec une extension "htm" sont des fichiers journaux spéciaux destinés à être affichés dans un navigateur Internet tel qu'Internet Explorer ou Netscape.
    • Les fichiers avec une extension "cfg" sont des fichiers de configuration contenant les commandes et les paramètres de PunkBuster. Vous pouvez créer ou modifier vos propres fichiers de configuration et les charger automatiquement ou manuellement. Vous trouverez de plus amples informations concernant les paramètres et les commandes de PunkBuster dans ce manuel. Deux fichiers particuliers (pbcl.cfg et pbcllog.cfg) peuvent être utilisés et écrasés par le logiciel PunkBuster dans certaines circonstances. A chaque démarrage de PunkBuster, le fichier de configuration pbcl.cfg se charge automatiquement.

    PunkBuster créé également des sous-dossiers à l'intérieur du dossier "pb" pour organiser les informations. Ces dossiers et leur contenu sont affichés dans la liste suivante :

    • Le dossier "htm" contient des fichiers htm utilisés lors de la mise à jour automatique de PunkBuster. Au fil du temps et des mises à jour, ce dossier peut contenir d'anciens fichiers pouvant être effacés pour récupérer de l'espace disque.
    • Le dossier "dll" contient plusieurs fichiers système PunkBuster issus du processus de mise à jour des anciennes versions de PunkBuster. Tout comme pour les fichiers "htm", il est possible de supprimer les anciens fichiers de ce dossier pour récupérer de l'espace disque.
    • Le dossier "svlogs" contient les journaux du serveur PunkBuster. Ces fichiers journaux sont nommés par séquence avec un nombre à 8 chiffres et l'extension de fichier ".log".
    • Le dossier "svss" contient les captures d'écran (fichiers PNG) et les fichiers d'"aide" HTM provenant des joueurs connectés au serveur. Le fichier pbsvss.htm situé dans ce sous-dossier est un index séquentiel (journal) servant à afficher rapidement et facilement les captures d'écran.

    Toute interaction avec PunkBuster est effectuée dans le jeu lui-même. Le logiciel serveur PunkBuster consigne les informations à la fois dans la console du serveur et dans les journaux serveur PB, situés dans le dossier "svlogs". Lorsque vous devez entrer des commandes et modifier des paramètres PunkBuster, saisissez ces paramètres directement dans la console/interface du jeu. Des groupes de commandes et des paramètres peuvent également être placés dans de fichiers ".cfg" pour faciliter le chargement. Tous les paramètres et les commandes du logiciel serveur PunkBuster commencent par ces six caractères : "PB_SV_". Les paramètres et les commandes spécifiques de PunkBuster sont décrits plus loin dans ce manuel. La casse des caractères n'a aucune importance lorsque vous entrez des paramètres ou des commandes. Par exemple, ENABLE, enable et EnAbLe ont le même sens pour PunkBuster. Chaque fois que PunkBuster Server doit afficher un message, ce dernier sera précédé de la mention "PunkBuster Server:".




    Il existe deux manières d'activer ou de désactiver PunkBuster. La première consiste à saisir les commandes dans la console de jeu. La seconde est d'utiliser l'interface du jeu. Nous ne décrirons ci-dessous que la méthode avec la ligne de commande, la méthode GUI (Game User Interface ou Interface de l'utilisateur du jeu) étant décrite dans la partie "PunkBuster pour les joueurs" de cette publication. Notez que lorsque PunkBuster est désactivé, il ignorera les commandes et les changements de paramètres, à l'exception de la commande Activer, qui lancera le programme et le rendra pleinement opérationnel.

    Pour activer PunkBuster depuis la console, il suffit de saisir "PB_CL_ENABLE" sans les guillemets. Pour le désactiver, saisissez "PB_CL_DISABLE".

    REMARQUE : PunkBuster ne peut être désactivé en cours de jeu. Si vous désactivez PunkBuster en cours de jeu, cette action ne prend effet qu'au redémarrage du jeu. Une fois la version Client ou Serveur du logiciel activée pour une session de jeu et la partie commencée, elle reste activée quel que soit le nombre de fois que vous l'activez ou le désactivez. Lorsque vous quittez la partie, l'état de PunkBuster est enregistré et PunkBuster redémarre dans le dernier état choisi, activé ou désactivé. Ainsi, le joueur peut activer PunkBuster une fois pour toutes et ne plus s'en occuper.




    Un des avantages du logiciel PunkBuster est sa capacité à se mettre à jour automatiquement. Au fur et à mesure que de nouvelles versions de PunkBuster sont disponibles sur nos serveurs centraux, le logiciel installé sur les ordinateurs des clients et des hôtes essaie de récupérer ces nouvelles versions et d'effectuer une mise à jour automatique en arrière-plan sans interrompre la partie en cours. Cette mise à jour est quasi invisible pour la majorité des joueurs. Tous les joueurs connectés doivent posséder la même version de du logiciel pour jouer sur un serveur PunkBuster. Le module de mise à jour automatique est donc une composante très importante du système. PunkBuster conserve les anciennes versions du logiciel dans l'éventualité d'une connexion à un serveur utilisant une ancienne version du logiciel.

    Tous les fichiers de mise à jour PunkBuster sont inclus dans des fichiers HTM spéciaux compressés. Nous avons conçu et mis en place une méthode sûre et efficace d'envoi des mises à jour depuis les serveurs centraux PunkBuster jusqu'aux serveurs intermédiaires PunkBuster et finalement aux serveurs de jeu sur lesquels PunkBuster est activé. Nous avons veillé à ce que seuls de véritables fichiers PunkBuster soient acceptés et utilisés par le logiciel au cours de la mise à jour.

    Il faudra parfois mettre le logiciel à jour de façon manuelle, dans le cas de parties multijoueurs en réseau local sans accès Internet ou d'un problème de routage empêchant le logiciel de trouver un serveur central PunkBuster et d'obtenir une mise à jour. L'équipe de PunkBuster propose parfois des versions béta de ses mises à jour pour les tester avant de les proposer au grand public. Ces versions béta doivent être installées manuellement. Quelles que soient les raisons qui vous obligent à installer manuellement une mise à jour, vous trouverez de plus amples informations à la section 'Manual Updates' (Mises à jour manuelles) de la page de téléchargement de notre site Internet Even Balance. Toutes les mises à jour de PunkBuster sont stockées sous forme de fichiers HTM (visibles dans un navigateur Internet). Il est inutile de télécharger des archives ou de lancer un programme d'installation pour mettre à jour PunkBuster. Il suffit d'ouvrir les fichiers de mise à jour dans le navigateur et de l'enregistrer à l'aide de la fonction "Enregistrer sous" du menu "Fichier". Le chemin de sauvegarde du fichier est affiché sur la page de téléchargement. Plusieurs jeux de fichiers sont disponibles en fonction du système d'exploitation utilisé (Windows, Linux ou Macintosh par exemple). Une fois ces fichiers sauvegardés, PunkBuster effectue la mise à jour automatiquement en utilisant le(s) fichier(s) sauvegardé(s). Il faut ensuite quitter le jeu et le redémarrer pour que la mise à jour soit effective.




    Le moyen le plus simple de vérifier que PunkBuster est correctement installé et activé consiste à saisir la commande "PB_VER" dans la console de jeu. Si PunkBuster fonctionne correctement, le numéro de version du logiciel devrait apparaître.  Si aucune information n'apparaît, c'est que PunkBuster n'a pas été correctement installé ou est corrompu et doit être réinstallé.

    Certaines commandes se suffisent à elles-même. D'autres doivent être accompagnées de paramètres supplémentaires. Ainsi, il est inutile d'ajouter quoi que ce soit à la commande "PB_SV_VER". Cette commande permet de connaître le numéro de version de PunkBuster. Pour utiliser la commande "PB_SV_LOAD", vous devez saisir un autre paramètre (un nom de fichier). En entrant "PB_SV_LOAD ABC.CFG", PunkBuster charge le fichier de configuration nommé "ABC.CFG".

    De nombreux hôtes contrôlent leurs serveurs à distance à l'aide du module rcon intégré au jeu. La plupart des commandes de PunkBuster fonctionnent de façon similaire, qu'elles soient entrées depuis un serveur distant ou directement dans la console de jeu. Un petit nombre de commandes énumérées ci-dessous envoie des requêtes aux clients. Les réponses ne sont pas renvoyées à l'utilisateur lorsqu'elles sont entrées via rcon. Dans les descriptions ci-dessous, ces commandes sont suivies de la mention {rcon limited}.

    La plupart des administrateurs serveur n'utilisent pas la commande PB_SV_LOAD. Ils lui préfèrent la commande exécutable propre au jeu afin que les fichiers de configuration chargés intègrent à la fois les modifications des paramètres et celles des commandes de jeu et des commandes PunkBuster. Il se peut que les fichiers de configuration chargés par la commande PB_SV_LOAD ne contiennent que des commandes et des paramètres de PunkBuster.

    Les paramètres PunkBuster, également appelés variables, contiennent des informations indispensables au fonctionnement du logiciel. Toute modification de ces paramètres entraîne des modifications du fonctionnement du logiciel. Tous les paramètres PunkBuster débutent par les valeurs par défaut, recommandées pour la majorité des utilisateurs. Pour connaître la valeur d'un paramètre, il suffit de saisie le nom du paramètre en question. Saisissez "PB_SV_AUTOSS" pour afficher la valeur utilisée ainsi que la fourchette de valeurs acceptée. Pour ce paramètre précis, la valeur peut être 1 ou 0, 0 étant la valeur par défaut. Pour la passer à 1, saisissez "PB_SV_AUTOSS 1". PunkBuster indique que le paramètre a été modifié en affichant le paramètre et sa nouvelle valeur. Si vous choisissez une valeur qui n'est pas comprise dans la fourchette de valeur proposée, PunkBuster prend la valeur utilisable la plus proche.

    Vous trouverez ci-dessous (classée par ordre alphabétique) une liste des commandes et des paramètres PunkBuster accompagnés d'une courte description et du mode d'emploi.

    PB_SV_BadName [période_de_grâce] [filtre_texte]
    Ajoute un terme à la liste des noms invalides (BadName) du serveur. Ces noms sont bannis des choix possibles de noms de joueurs.

    PB_SV_BadNameDel [n°_de_slot]
    Efface un terme de la liste des noms invalides.

    PB_SV_BadNameList
    Affiche la liste des noms invalides du serveur de jeu. Voir la section Utilisation du module de gestion du nom des joueurs.

    PB_SV_Ban [n° de slot] [raison_donnée] | [raison_perso_supplémentaire]
    Expulse un joueur de la partie et lui interdit de façon permanente l'accès au serveur. Cette interdiction est effective grâce au GUID du joueur (déterminé grâce à la clé du CD) et est consignée dans le fichier pbbans.dat et dans le dossier pb.

    PB_SV_BanList [texte_recherché_optionnel]
    Affiche la liste des interdictions dans la console, en incluant les expulsions avec interdiction temporaire. Si le paramètre de [texte_recherché_optionnel] est spécifié, alors seules les interdictions/ expulsions incluant le texte recherché sont énumérées (utile pour rechercher un nom/guid particulier).

    PB_SV_BindSrch [texte_recherché] [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot] {rcon limited}
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande un rapport indiquant quelles affectations des touches d'un joueur contiennent le [texte_recherché]. Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_Cvar [nom_du_Cvar] [IN/OUT/INCLUDE/EXCLUDE] [Param1] [Param_optionnel_2]
    Ajoute une vérification cvar automatique à la liste des cvar à vérifier par le serveur en cours de partie.

    PB_SV_CvarChanged [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot] {rcon limited}
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande une liste des valeurs cvars modifiées par rapport à leur valeur par défaut. Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_CvarList
    Affiche la fourchette d'une cvar quelle que soit la cvar recherchée par le serveur de jeu. Reportez-vous au paragraphe concernant le module de recherche de variables.

    PB_SV_CvarSrch [texte_recherché] [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot]{rcon limited}
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande une liste des valeurs cvars contenant le [texte_recherché] indiqué. Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_CvarUser [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot] {rcon limited}
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande une liste des valeurs cvars créées par l'utilisateur (par opposition à celles intégrées dans le jeu). Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_CvarVal [Nom_de_variable] [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot] {rcon limited}
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande la valeur de la cvar spécifiée. Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_Disable
    Désactive le logiciel serveur PunkBuster. Cette désactivation ne prend effet qu'une fois le serveur relancé.

    PB_SV_Enable
    Active le logiciel serveur PunkBuster.

    PB_SV_GetSs [nom_du_joueur_ou_n°_de_slot]
    Envoie une requête à tous les joueurs concernés. Demande une capture d'écran qui est envoyée au serveur PB. Pour spécifier un nom de joueur ou une sous-chaîne de caractères (par opposition au numéro de slot), mettez le texte entre guillemets.

    PB_SV_Kick [n°_de_slot] [minutes] [raison_donnée] | [raison_personnelle_optionnelle]
    Expulse un joueur de la partie et lui en interdit l'accès pendant [x minutes], ou jusqu'à un éventuel redémarrage du serveur. Les expulsions ne sont pas inscrites dans le fichier pbbans.dat, mais sont enregistrées et apparaissent à l'aide de la commande pb_sv_banlist.

    PB_SV_Load [Nom de fichier]
    Charge le fichier de configuration PunkBuster spécifié, qui peut contenir des modifications des commandes et/ou des paramètres PunkBuster.

    PB_SV_PList
    Affiche une liste des joueurs connectés ainsi que leur statut.

    PB_SV_Ver
    Affiche la version du logiciel serveur PunkBuster.

    PB_SV_WriteCfg
    Ecrit les paramètres PunkBuster sur le disque dur (en créant ou écrasant le fichier appelé pbsv.cfg) de manière à pouvoir les charger automatiquement dès que PunkBuster démarre. Les administrateurs souhaitant gérer plusieurs fichiers de configuration pour diverses situations n'utiliseront généralement pas cette commande.

    PB_SV_AutoSs [0/1]
    Paramétrez sur 1 (0 par défaut) si vous souhaitez que le serveur PB fasse régulièrement des captures d'écran des joueurs connectés.

    PB_SV_AutoSsFrom [secondes]
    Nombre minimum de secondes d'attente (60 par défaut) avant que PunkBuster n'effectue une nouvelle requête de capture d'écran auprès des joueurs.

    PB_SV_AutoSsTo [secondes]
    Nombre maximum de secondes d'attente (1200 par défaut, soit 20 mn) avant que PunkBuster PunkBuster n'effectue une nouvelle requête de capture d'écran auprès des joueurs.

    PB_SV_CQC [0/1]
    CQC signifie Client Query Capability (Capacité de Requête Client). Une valeur de 0 (1 par défaut) signifie que les joueurs connectés ne peuvent pas utiliser PunkBuster pour vérifier les valeurs cvar du serveur de jeu (nous recommandons de laisser la valeur sur 1 pour encourager un bon esprit). NOTE : PB n'autorise pas les joueurs à consulter les valeurs cvar du serveur qui incluent le texte "password" (mot de passe).

    PB_SV_CvarChangedPulse [chiffre]
    Nombre de minutes (99 par défaut, c'est-à-dire désactivé) entre les envois automatiques de la commande CVARCHANGED décrite ci-dessus dans la section Commandes.

    PB_SV_CvarFreq [chiffre]
    Nombre de fois par minutes (6 par défaut) que la valeur d'une cvar des joueurs est comparée à une liste de fourchette de valeurs cvar du serveur.

    PB_SV_CvarLogging [1/2/3]
    Détermine la cible des fichiers journaux résultant de la vérification des cvars des joueurs. La valeur par défaut (1) spécifie qu'il s'agit de la console serveur et du fichier journal normal. Une valeur de 2 spécifie de séparer les fichiers journaux dans le dossier "svlogs" avec une extension de fichier var. Une valeur de 3 spécifie les deux.

    PB_SV_CvarUserPulse [chiffre]
    Nombre de minutes (99 par défaut ce qui signifie désactivé) entre chaque envoi automatique de la commande CVARUSER décrite ci-dessus dans la section Commandes.

    PB_SV_CvarWalk [chiffre]
    La valeur par défaut de 0 indique à PunkBuster d'enregistrer dans un journal une liste de noms de cvar renvoyés par les commandes CVARSRCH, CVARUSER et CVARCHANGED afin que l'administrateur puisse demander manuellement ces valeurs individuelles s'il le souhaite. Une valeur non-nulle indique à PunkBuster de "parcourir" automatiquement chaque cvar renvoyée dans une cette liste et d'enregistrer les valeurs de chaque cvar. Plus le chiffre indiqué est élevé, plus le nombre de cvar parcourues à chaque examen sera élevé.

    PB_SV_KickLen [minutes]
    Nombre de minutes (2 par défaut) pendant lesquelles un joueur sera banni après avoir été expulsé par PunkBuster.

    PB_SV_LogAddr [adresse/nom_d'hôt_ Internet]
    Conserve l'adresse de la machine à qui est envoyée la demande de connexion. Par défaut, ce paramètre est vide, ce qui signifie que la fonction n'est pas utilisée.

    PB_SV_LogCeiling [chiffre]
    Chiffre le plus élevé (1000 par défaut) utilisé par PunkBuster pour numéroter ses fichiers journaux avant de recommencer à 1.

    PB_SV_LogNext [chiffre]
    Chiffre suivant utilisé par PunkBuster pour nommer un fichier journal PB. Cette valeur est gérée automatiquement par PunkBuster et est incrémentée à chaque changement de carte par le serveur de jeu puisque PB ouvre un nouveau fichier journal.

    PB_SV_LogPort [n°_de_port]
    Conserve le port de la machine à qui est envoyée la demande de connexion. Par défaut, ce paramètre est vide, ce qui signifie que la fonction n'est pas utilisée.

    PB_SV_LogPw [mot_de_passe]
    Conserve le mot de passe utilisé pour envoyer la demande à une machine connectée au réseau.

    PB_SV_LogSync [0/1]
    Lorsque cette variable est sur 1 (0 par défaut), PB nomme les fichiers journaux de jeu en utilisant la même numérotation des fichiers journaux PB. Les fichiers journaux de jeu sont alors tous conservés dans le même dossier, mais possèdent le même nom de fichier que le fichier journal PB correspondant. Tout deux se ferment lots d'un changement de carte et un nouveau fichier journal est créé.

    PB_SV_LogUser [nom d'utilisateur]
    Conserve le nom d'utilisateur utilisé pour envoyer les informations de connexion à un ordinateur dédié.

    PB_SV_MaxConDls [chiffre]
    Nombre maximum (3 par défaut) de mises à jour que PunkBuster tente de télécharger en même temps.

    PB_SV_MaxDlRate [Kb/s]
    Débit approximatif maximum (1 Kb/s par défaut) requis par fichier pour le téléchargement de mises à jour PB.

    PB_SV_MsgPrefix [nouveau_préfixe]
    Conserve le texte que PunkBuster affiche devant chaque ligne qu'il envoie, "^3PunkBuster Client" (le ^3 représentant la couleur du message : couleur or dans ce cas). Si le serveur n'est pas dédié, les messages du serveur PunkBuster apparaissent à la fois dans la console et à l'écran de jeu. Si vous ne désirez pas que les messages PunkBuster apparaissent à l'écran, insérez le texte [skipnotify]avant le préfixe des messages. Par exemple, la commande pb_sv_msgprefix [skipnotify]^3PunkBuster Server ne fera apparaître les messages serveur PunkBuster que dans la console.

    PB_SV_Sleep [temps]
    Conserve la période de temps (en millisecondes) pendant laquelle le logiciel serveur PunkBuster "reste en sommeil" avant le cycle suivant de traitement. Cette valeur est de 250 ms par défaut (1/4 de seconde). Plus vous diminuez cette variable, plus PunkBuster s'active souvent ce qui augmente la bande passante utilisée pour la communication avec les clients.

    PB_SV_SsCeiling [chiffre]
    Chiffre le plus élevé (100 par défaut) qu'utilise PB pour numéroter les captures d'écran (PNG) transmises par les joueurs avant de reprendre à la valeur PB_SV_SsFloor.

    PB_SV_SsCmd [nom_de_fichier]
    Nom du fichier script (par défaut "", c'est-à-dire vide, "non utilisé") appelé par PB après réception de chaque capture d'écran. Cette variable peut être utilisée par les hôtes pour copier ou traiter des captures d'écran reçues automatiquement pendant la partie.

    PB_SV_SsDelay [secondes]
    Si cette valeur est différente de 0 (valeur par défaut), chaque client PB attend un nombre de secondes aléatoire compris entre 1 et la valeur fixée pour faire une capture d'écran et l'envoyer au serveur après en avoir reçu la demande.

    PB_SV_SsFloor [chiffre]
    Chiffre le plus bas (1 par défaut) qu'utilise PB pour numéroter les captures d'écran (PNG) transmises par les joueurs.

    PB_SV_SsHeight [pixels]
    Hauteur demandée (240 pixels par défaut) des captures d'écran effectuées par les clients PunkBuster et destinées au serveur PB.

    PB_SV_SsNext [chiffre]
    Chiffre utilisé par PB pour nommer la capture d'écran suivante (format PNG).

    PB_SV_SsPath [chemin]
    Si un chemin est indiqué (par défaut "", c'est-à-dire vide), PB écrit les captures d'écran (au format PNG) envoyées par les joueurs connectés à cette adresse. Cela peut aussi bien être un emplacement réseau ou tout autre emplacement où vous préférez sauvegarder ces captures d'écranet les fichiers d'aide HTM qui les accompagnent.

    PB_SV_SsSRate [chiffre]
    Taux d'échantillonnage (1 par défaut) utilisé pour les captures d'écran. Il indique le nombre de pixels omis dans le traitement de l'image afin de garantir une taille de fichiers réduite. Si la valeur est fixée à 2, le programme ne traitera qu'un pixel sur deux (à la fois horizontalement et verticalement). Si la valeur est fixée à 4, alors seul un pixel sur quatre sera traité.

    PB_SV_SsWidth [pixels]
    Largeur demandée (320 pixels par défaut) des captures d'écran effectuées par les clients PunkBuster et destinées au serveur PB.

    PB_SV_SsXPct [pourcentage]
    Pourcentage de l'écran (50% par défaut) sur le plan horizontal à partir duquel sera déterminé le centre de la capture d'écran.

    PB_SV_SsYPct [pourcentage]
    Pourcentage de l'écran (50% par défaut) sur le plan vertical à partir duquel sera déterminé le centre de la capture d'écran.




    Certains hôtes de jeu préfèrent limiter les obscénités ou les termes injurieux sur leurs serveurs. C'est une question de préférence personnelle. A ceux qui souhaitent empêcher les joueurs d'utiliser certains mots choquants dans leurs noms de jeu, PunkBuster propose un Module de gestion du nom des joueurs, ou Module des noms invalides (Module BadName).

    Par défaut, PunkBuster n'effectue aucune contrôle sur les noms invalides (BadNames). Si vous souhaitez élaborer un filtre PunkBuster à partir d'expressions interdites, utilisez la commande BadName afin que les joueurs ne puissent pas utiliser ces noms. Cette commande s'utilise comme suit :

    PB_SV_BADNAME [période_de_grâce] [texte_filtré]

    Vous pouvez remplir un fichier de configuration avec ce type de demandes seulement puis lancer une commande PB_SV_LOAD (manuellement ou dans votre fichier pbsv.cfg) pour exécuter facilement la liste en un seul coup. Vous pouvez également les saisir dans la console et lancer un PB_SV_WRITECFG pour écrire la liste complète, avec les paramètres PB, dans le fichier pbsv.cfg (chargé automatiquement à chaque démarrage de PunkBuster).

    Si le logiciel détecte un joueur dont le nom inclut le [texte_filtré] correspondant à une entrée BadName (PB ne prend pas la casse en compte), il envoit un message au joueur signalant que son nom n'est pas autorisé sur ce serveur et qu'il doit être modifié. Si le nom n'est pas changé dans la limite de temps (en secondes) spécifiée par la valeur [période_de_grâce], le joueur est expulsé de la partie. Notez que si la [période_de_grâce] est fixée à 0, le joueur est expulsé avant même qu'un message d'alerte ne lui soit envoyé.

    Notez que PB enlève les codes de couleur du nom des joueurs avant de chercher le [texte_filtré].




    PunkBuster permet aux hôtes de déterminer une liste de valeurs fourchette pour les cvar de joueurs connecté au serveur de jeu. Lorsqu'un joueur se connecte à ce serveur de jeu, ce client PB télécharge une liste des valeurs fourchette pour les cvar et les compare avec les cvar du joueur. Le joueur est averti si certaines cvar ne satisfont pas aux critères de ce serveur. Le joueur dispose alors de quelques secondes pour effectuer les modifications nécessaires avant que le serveur PB ne débute une recherche approfondie des cvar de ce joueur et ne les compare avec la liste des valeurs fourchette acceptables. Si la cvar d'un joueur dépasse la limite fixée, ce joueur est immédiatement expulsé de la partie.

    Pour ajouter une vérification cvar à un serveur PB, utilisez la commande PB_SV_CVAR . Il existe quatre différentes options de vérification de cvar : IN, OUT, INCLUDE et EXCLUDE. Chacune est expliquée ci-dessous et illustrée par des exemples. Nous expliquons également en détail le fonctionnement de la variable PB_SV_CVAR nécessaire pour ajouter correctement ces vérifications à la liste du serveur PB. Comme avec n'importe quelle commande ou paramètre PB, les vérifications de cvar peuvent être stockées dans des fichiers de configuration et chargées automatiquement, au démarrage, ou sur demande, pendant le jeu. Nous vous conseillons d'ajouter de nouvelles entrées de façon à ce qu'elles prennent effet au redémarrage du serveur plutôt que de les ajouter pendant la partie.

    N'oubliez pas que lorsque une vérification de cvar a été ajoutée, elle ne peut être supprimée ou modifiée sans redémarrer le serveur PB. Si une entrée est ajoutée avec le même nom de cvar, elle est ajoutée à la liste sans affecter l'entrée existante. Notez également qu'une vérification de cvar inexistantes renverra des chaînes de caractères vides (d'une valeur de 0).

    PB_SV_CVAR [nom_de_cvar] IN [de_la_valeur] [à_la_valeur_optionel]
    Si vous souhaitez qu'une cvar particulière soit toujours égale à une certaine valeur ou soit comprises dans une fourchette de valeurs, utilisez l'option "IN". Par exemple, "PB_SV_CVAR handicap IN 10" signifie que chaque cvar handicap de joueur doit être égale à 10 sur votre serveur. "PB_SV_CVAR handicap IN 5 15" signifie que le handicap doit toujours être compris entre 5 et 15 (ces valeurs étant incluses).

    PB_SV_CVAR [nom_de_cvar] OUT [de_la_valeur] [à_la_valeur_optionel]
    Si vous souhaitez qu'une cvar particulière ne soit jamais égale à une certaine valeur ou ne soit jamais comprise dans une fourchette de valeurs, utilisez l'option "OUT". Par exemple, "PB_SV_CVAR handicap OUT 0" signifie que chaque cvar handicap de joueur ne doit jamais être égale à 0 sur votre serveur. "PB_SV_CVAR handicap OUT 11 99" signifie que le handicap ne doit jamais être compris entre 11 et 99 (ces valeurs incluses).

    PB_SV_CVAR [nom_de_cvar] INCLUDE [texte]
    Si vous souhaitez qu'une cvar donnée inclue le [texte] spécifié dans sa valeur, utilisez le type "INCLUDE". Par exemple, "PB_SV_CVAR r_drawbuffer INCLUDE gl_back" signifie que la cvar r_drawbuffer de chaque joueur doit toujours contenir le texte "gl_back" dans la valeur.

    PB_SV_CVAR [nom_de_cvar] EXCLUDE [texte]
    Si vous souhaitez qu'une cvar donnée n'inclue jamais le [texte] spécifié dans sa valeur, utilisez le type "EXCLUDE". Par exemple, "PB_SV_CVAR name EXCLUDE ^" signifie que la cvar du nom de chaque joueur ne doit jamais posséder le texte "^" dans sa valeur (notez que le symbole ^ est utilisé pour changer la couleur de texte. Dans cet exemple, cela signifierait que personne ne peut utiliser de couleurs fantaisistes dans son nom de jeu sur votre serveur sans se faire expulser une fois repéré par PunkBuster).




    Outre le Module de gestion des variables décrit dans la section précédente, PunkBuster propose également plusieurs outils avancés aux hôtes. Ces cinq commandes sont PB_SV_BINDSRCH, PB_SV_CVARSRCH, PB_SV_CVARVAL, PB_SV_CVARUSER et PB_SV_CVARCHANGED.  Les trois premières utilisent deux paramètres : [texte] [joueur] et les deux autres n'en utilisent qu'un : [joueur].  Si le paramètre [joueur] n'est pas spécifié dans ces deux dernières, PB enverra la commande à tous les joueurs connectés. Il existe deux façons de spécifier un joueur particulier : par son n° de slot ou par des sous-chaînes de nom. Pour obtenir le numéro de slot des joueurs, utilisez la commande PB_SV_PLIST.Chaque n° de slot est indiqué dans la première colonne. Si vous désirez spécifier une sous-chaîne de nom, n'oubliez pas de mettre le texte entre guillemets. Par exemple, PB_SV_CVARVAL handicap "wolf" permet de rechercher la valeur du handicap cvar pour tous les joueurs dont le mot "wolf" fait partie du nom du jeu.

    La commande PB_SV_BINDSRCH passe en revue l'affectation des touches d'un joueur à la recherche du texte spécifié [texte] et affiche les touches correspondantes, ainsi que tous les paramètres de ces touches. Cette commande permet d'examiner les paramétrages des touches d'un joueur pour voir si ce joueur essaie d'échapper à la vérification de cvar en affectant à une touche une fonction permettant de fixer une valeur cvar à un niveau trop élevé. Cette manipulation permet alors d'activer cette fonction une fois les vérifications terminées. Par exemple, utilisez "PB_SV_BINDSRCH back" pour obtenir une liste de toutes les clés qui incluent le texte "back" dans l'affectation des touches des joueurs connectés.

    La commande PB_SV_CVARSRCH est semblable à la commande BINDSRCH décrite ci-dessus. Cependant, au lieu de rechercher l'affectation des touches, elle parcourt les valeurs de toutes les cvar située dans l'ordinateur d'un joueur, incluant même les cvar définies par le joueur. Etant donné que les cvars peuvent être utilisées par les joueurs pour exécuter des commandes, ce type de recherche sert à découvrir si un joueur a programmé une cvar pour exécuter une commande permettant de fixer les autres cvar à des niveaux dépassant les limites fixées. L'exécution de cette commande affiche pour chaque joueur la liste complète des noms de cvar contenant le texte de la recherche. Les valeurs de chaque cvar peuvent être affichées/consignées manuellement avec la commande PB_SV_CVARVAL ou automatiquement à l'aide du paramètre PB_SV_CVARWALK.

    La commande PB_SV_CVARVAL peut être utilisée à tout moment pour vérifier la valeur exacte d'une cvar. Par exemple, saisissez "PB_SV_CVARVAL cg_drawallweaps" pour connaître la valeur de la cvar cg_drawallweaps de tous les joueurs connectés. Utilisez "PB_SV_CVARVAL cg_drawallweaps 1" pour connaître cette valeur uniquement chez le joueur du slot n° 1.

    La commande PB_SV_CVARUSER affiche une liste des cvar créées par l'utilisateur.

    La commande PB_SV_CVARCHANGED affiche une liste des cvar qui ne sont actuellement pas fixées à leur valeur par défaut.

    Certains paramètres avancés peuvent être utilisés pour automatiser le recueil des informations de cvar fourniesà l'aide des commandes ci-dessus. Voici ces paramètres :

    Le paramètre PB_SV_CVARLOGGING détermine où et comment les informations de cvar du joueur sont affichées et/ou consignées dans un fichier pour une consultation ultérieure. Un serveur occupé auquel sont connectés plusieurs joueurs peut générer des nombres informations de cvar en peu de temps si l'hôte PB décide d'utiliser certaines des options présentées ci-dessus. Si le paramètre PB_SV_CVARLOGGING est laissé sur 1, sa valeur par défaut, alors toutes les informations relatives aux cvar seront traitées comme n'importe quel autre événements et affichées dans la console du serveur. Elles seront également consignées dans le fichier journal PunkBuster en cours. Pour rediriger les informations cvar dans un fichier (var) séparé, paramétrez PB_SV_CVARLOGGING sur 2. Dans ce cas, PunkBuster gère deux fichiers journaux séparés pour chaque carte, un avec une extension .log (journaux normaux) et un avec une extension .var (journaux cvar). Les deux fichiers allant avec une carte possèderont le même numéro de fichier, basé sur le numéro de fichier journal . Seules les extensions sont différentes (par exemple, 00000001.log et 00000001.var). Si vous paramétrez PB_SV_CVARLOGGING sur 3, les informations relatives aux cvar sont recueillies en utilisant les méthodes décrites ci-dessus pour les valeurs 1 et 2.

    Les commandes PB_SV_CVARUSER et PB_SV_CVARCHANGED décrites ci-dessus sont conçus pour démasquer les joueurs qui ont compris comment tromper le jeu en utilisant des combinaisons de paramètres non-publiées. Si un hôte suspecte un joueur de pouvoir effectuer des actions qui ne font normalement pas partie du jeu, il peut rechercher dans les cvars de ce joueur toute combinaison inhabituelle qui pourraient révéler une manipulation. Dans certains cas, les hôtes (ou les ligues) veulent consigner de façon automatique et régulière ces informations sur tous les joueurs, afin de pouvoir les examiner ultérieurement. Pour automatiser l'envoi des commandes PB_SV_CVARUSER et PB_SV_CVARCHANGED à tous les joueurs, utilisez les paramètres PB_SV_CVARUSERPULSE et PB_SV_CVARCHANGEDPULSE. Par exemple, paramétrez PB_SV_CVARUSERPULSE sur 15 afin que le serveur PunkBuster envoie automatiquement une commande PB_SV_CVARUSER à chaque joueur toutes les 15 minutes (envoie aléatoire). Les deux paramètres PULSE sont fixés à 99 par défaut c'est-à-dire désactivés. En fixer un ou les deux sur une valeur allant jusqu'à 98 active l'automatisation.

    Le paramètre PB_SV_CVARWALK est un autre paramètre avancé conçu pour être utilisé en conjonction avec les paramètres PULSE mentionnés ci-dessus. Il est normalement sur 0 par défaut, ce qui signifie désactivé. Lui attribuer une valeur non-nulle demande à PunkBuster de parcourir automatiquement toutes les cvars renvoyées sous forme de liste (comme celles renvoyées par une commande PB_SV_CVARUSER) et de rechercher la valeur actuelle des cvars de chaque joueur dans la liste.

    Vous trouverez ci-dessous en exemple une liste de paramètres qui demanderaient au serveur PunkBuster de consigner toutes les cvars (et leurs valeurs) créées par l'utilisateur et modifiées. Ces informations seraient consignées séparément toutes les 15 minutes (par joueur) pendant la partie dans un fichier journal avec une extension .var :

    PB_SV_CvarLogging 2
    PB_SV_CvarWalk 4
    PB_SV_CvarUserPulse 15
    PB_SV_CvarChangedPulse 15




    PunkBuster propose aux hôtes de demander et de retrouver les captures d'écran affichées sur le moniteur de jeu des joueurs actuellement connectés au serveur. Il est très facile de demander une capture d'écran d'un joueur ou plus, ainsi que de paramétrer des captures d'écran automatiques. Plusieurs fonctions avancées sont proposées aux administrateurs qui désirent modifier leur système. Les paramètres par défaut conviendront à la plupart des hôtes et sont un bon point de départ pour connaitre le fonctionnement du Module de capture d'écran.

    Il existe deux façons de faire de captures d'écran : manuellement ou automatiquement. Certains hôtes utilisent les deux. Pour une demande de capture d'écran manuelle à tous les joueurs connectés, tapez "PB_SV_GETSS" dans la console du serveur et au bout de quelques secondes, des messages apparaissent indiquant l'emplacement et le nom de fichier des captures d'écran récupérées. PB nomme les captures d'écran en utilisant des séquences de chiffre croissantes comportant toujours l'extension PNG. Ces fichiers graphiques PNG sont similaires aux fichiers GIF et JPG - ce format est un compromis tout à fait adapté au jeu vidéo des formats GIF et JPEG. Avec chaque fichier image PNG, PunkBuster créé également un fichier HTM avec un nom de fichier identique afin que vous puissiez utiliser n'importe quel navigateur, comme Netscape ou IE pour ouvrir les images capturées. De plus, toutes les demandes de capture d'écran sont consignées dans un fichier HTM spécifique nommé pbsvss.htm, afin que la liste soit accessible sous forme d'index pour une utilisation rapide et facile.

    Si vous souhaitez effectuer une capture d'image manuelle d'un ou plusieurs joueurs connectés, vous pouvez directement spécifier soit le numéro de slot du joueur ou une sous-chaîne de caractères et PB demandera des captures d'écran à tous les joueurs dont le nom contient le texte de recherche spécifié. Pour trouver le numéro de slot d'un joueur particulier, entrez PB_SV_PLIST dans la console. La première colonne contient le numéro de slot de chaque joueur de la liste . Pour demander des captures d'écran de tous les joueurs dont le nom contient le texte "ABC" dans leur nom, tapez PB_SV_GETSS "ABC" (notez que les guillemets sont nécessaires quand vous spécifiez des sous-chaînes de caractères pour le nom).

    Pour configurer des captures d'image automatiques, paramétrez la valeur de PB_SV_AUTOSS sur 1 (0 par défaut). Vous pouvez spécifier la fréquence des requêtes de captures d'écran en modifiant les valeurs des paramètres PB_SV_AUTOSSFROM et PB_SV_AUTOSSTO. Ces deux paramètres sont mesurés en secondes et ont des valeurs respectives par défaut de 60 et 1200 secondes (1 et 20 mn), ce qui signifie que le serveur PunkBuster demandera une nouvelle capture d'écran aléatoirement toutes les 1 à 20 minutes après la demande précédente.

    Notez que quelle que soit le type de requête (manuelle, automatique ou les deux) envoyé pendant la partie, le système PunkBuster limite les captures d'écran de 2 façons. Tout d'abord, chaque capture d'écran est limitée à 82 000 pixels afin de réduire le plus possible la taille des fichiers et les débits de transfert exigés. Si vous modifiez ces paramètres (voir les commandes ci-dessous) pour demander des images avec une résolution supérieure à 82 000 pixels, PunkBuster réduit automatiquement la taille de l'image jusqu'à ce que la capture respecte la restriction. De plus, PunkBuster n'autorise pas plus de trois captures d'écran par tranche de 10 minutes et par joueur, et l'écart entre deux captures demandée au même joueur ne peut être inférieure à 30 secondes. La commande PB_SV_PLIST utilisée pour afficher les informations sur les joueurs connectés possède une colonne intitulée "RecentSS" qui indique le nombre de requêtes pour chaque joueur au cours des dix dernières minutes.

    Les administrateurs ne doivent pas oublier que PunkBuster n'effectue pas de capture d'écran chez un joueur qui a réduit la fenêtre de jeu ou dont une autre application est ouverte. Dans ces cas, la capture envoyée est une image entièrement noire accompagnée d'un petit texte expliquant pourquoi la capture a échoué. Certains paramètres d'affichage ne peuvent pas être correctement capturés. Ces paramètres ne permettent pas au jeu lui-même d'effectuer des captures d'écran en utilisant la méthode de capture intégrée au jeu, différente de PunkBuster.

    Les paramètres suivants peuvent être utilisés pour personnaliser le Module de capture d'écran :

    PB_SV_SSWIDTH et PB_SV_SSHEIGHT permettent de demander une taille d'image précise en pixels. La valeur par défaut est 320 x 240. Si une taille d'image requise est supérieure à la résolution de jeu, PB modifie automatiquement le paramètre approprié pour qu'il corresponde à la résolution. Par exemple, si une image d'une résolution en 800x600 est demandée à un joueur dont le jeu fonctionne en 640x480, PB capture l'image automatiquement en 640x480.

    PB_SV_XPCT et PB_SV_YPCT sont utilisées pour spécifier à quel endroit sur l'écran de jeu (en plein écran) doit être centrée la capture. Les valeurs par défaut sont 50 et 50 pour que la capture soit centrée au milieu de l'écran de jeu. Si diminuez ces valeurs, vous déplacez la zone de capture vers la gauche (pour XPCT) et vers le haut (pour YPCT). Si vous augmentez ces valeurs, vous déplacez la zone de capture vers la droite (pour XPCT) et vers le bas (pour YPCT). Si XPCT et/ou YPCT sont paramétrés sur -1, un pourcentage aléatoire compris entre 0 et 100 est utilisé pour chaque requête individuelle de capture. Cela permet de faire des captures aléatoires des zones d'écran.

    PB_SV_SSSRATE détermine le taux d'échantillonnage de la capture. Ce taux d'échantillonnage peut être paramétré de façon à prendre moins de pixels sur une surface plus grande de l'écran. Cela revient à compresser une capture d'écran plus grande en supprimant tout simplement des pixels. Les taux sont de 1, 2 et 4. Un taux d'échantillonnage de 2 réduira les images au quart de leur poids de départ (Taux d'échantillonnage 1) et un taux de 4 les réduira à 1/16ème de leur poids de départ. La réduction du poids d'un fichier altère la qualité de l'image. Il est préférable d'utiliser le taux de 1, sauf si vous désirez capturer de larges portions de l'écran sans vous soucier de la qualité. Même avec la limite de 82 ,000 pixels, il est possible de capturer des images en 1280x1024 en utilisant un taux d'échantillonnage de 4 pour les chanceux qui jouent à cette résolution.

    PB_SV_SSDELAY fait patienter le client PB pendant un nombre de secondes aléatoire (jusqu'à 60) après avoir reçu la requête de capture avant de capturer effectivement l'image.

    PB_SV_SSPATH peut être configuré pour que les captures d'écrans soient sauvegardées à un autre emplacement. Cet emplacement peut être un dossier partagé sur un réseau si vous le désirez. La valeur par défaut est "" (c'est-à-dire vide) ce qui signifie que le sous-dossier pb/svss contient les captures d'écran et les fichiers qui y sont associés.

    PB_SV_SSFLOOR, PB_SV_SSCEILING et PB_SV_SSNEXT contiennent les règles de dénomination des captures d'écran lorsqu'elles sont sauvegardées sur le serveur PB. Le paramètre PB_SV_SSNEXT détermine le numéro utilisé par PB pour le nom de la capture suivante. Par exemple, si PB_SV_SSNEXT est paramétré sur 250, alors la capture suivante est nommée pb000250.png (et son fichier d'"aide" sera nommé pb000250.htm). Le paramètre PB_SV_SSNEXT est incrémenté et automatiquement mis à jour par le système PB, mais peut être réglé manuellement si vous le désirez. Les paramètres FLOOR (limite inférieure) et CEILING (limite supérieure) spécifient une fourchette pour les noms de fichiers d'images du serveur. Les administrateurs qui gèrent plusieurs serveurs peuvent enregistrer tous les fichiers capturés par leurs serveurs PB en un seul emplacement. Il suffit d'utiliser la commande PB_SV_SSPATH mentionnée ci-dessus. Les paramètres FLOOR et CEILING permettent à l'administrateur de donner à chaque serveur PB sa propre fourchette de noms de fichiers afin qu'il n'y ait aucune possibilité d'écrasement de fichier dans l'archive centrale.

    PB_SV_SSCMD détermine le nom d'un fichier script local (batch) que PB exécute automatiquement après la sauvegarde réussie d'une capture d'écran. La valeur par défaut de ce paramètre est "" (c'est-à-dire vide) ce qui signifie que PB n'exécute pas de script local après les captures d'image. PunkBuster inscrit le nom de fichier complet de l'image et son chemin d'accès comme paramètre dans le script. Cette commande est réservée aux administrateurs qui désirent automatiser le traitement, l'archivage et la publication des captures d'écran (sur un serveur web par exemple).




    Even Balance, Inc. proposera bientôt un service d'hébergement optionnel destiné aux hôtes désirant envoyer leurs captures d'écran automatiquement vers un site Internet ouvert à tous. Nous offrirons un service similaire pour les clients. Chaque abonné obtiendra une page séparée et chaque journée de jeu sera également séparée en pages Internet. De plus amples informations seront disponibles sur notre site evenbalance.com lorsque ce service sera accessible.